Interviews

« La science historique sert de décrypteur de phénomènes passés et est en cela un outil pour prendre du recul face aux discours, aux événements, quels qu'ils soient »

​A l'occasion des Nocturnes de l'Histoire qui auront lieu le 30 mars à la Bibliothèque Stanislas de Nancy, rencontre avec Laurent Jalabert, maître de conférence en Histoire moderne à l'Université de Lorraine.

laurent jalabert.jpg

« Le passé est un réservoir de narrations dont l’utilité est sans cesse renouvelée »

A l'occasion des Nocturnes de l'Histoire qui auront lieu le 30 mars à la Bibliothèque Stanislas de Nancy, rencontre avec Hervé Huntzinger, maître de conférences en Histoire antique à l'Université de Lorraine. 

hervé huntziger.jpg

« La situation tendue et de mutation que nous vivons actuellement rend plus que jamais nécessaire la réflexion historique au quotidien »

​A l'occasion des Nocturnes de l'Histoire qui auront lieu le 30 mars à la Bibliothèque Stanislas de Nancy, rencontre avec Stefano Simiz, Professeur en Histoire moderne à l'Université de Lorraine.

bannière simiz nocturnes.jpg

« Pratiquer l’Histoire est un art devant tendre à une certaine neutralité »

A l'occasion du colloque "La fabrique du clerc. Formation, vocation, profession dans les christianismes, circa 1300 - circa 1800" organisé par le CRULH (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire), rencontre avec Stefano Simiz, Professeur en Histoire moderne à l'Université de Lorraine.

Stefano Simiz.jpeg

« Je suis convaincue que l’Histoire est la racine de notre être »

Le 10 juin prochain, de 18h30 à 19h30, Histoire d’en Parler en partenariat avec le CRULH (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire) organise une conférence autour du “La Fabrique du clerc” animée par Simona Negruzzo. En amont de cette conférence, nous vous proposons de découvrir le parcours de cette historienne.

Simona negruzzo.jpg

« L’Histoire est la seule véritable fatalité parce qu’on ne peut pas la réécrire. »

Laurent Binet, lauréat du prix Goncourt 2010 pour HHhH et du Grand Prix du roman de l'Académie Française en 2019 pour Civilizations, nous explique sa méthode de travail et les liens entre ses œuvres et l'Histoire.

Laurent_Binet_-_Comédie_du_Livre_2010_-_

"Je me suis toujours vu comme un explorateur face à une masse d'informations à traiter"

Henry Laurens est un historien français, considéré comme un des principaux chercheurs du monde arabe, il est également professeur au Collège de France. Ces travaux ont des échos particulièrement importants car il porte sur l’ensemble de la région depuis la moitié du XIXème siècle jusqu’à nos jours. Henry Laurens a particulièrement travaillé sur la Question de Palestine avec une collection de cinq volumes.

Paris_-_Salon_du_livre_2012_-_Henry_Laur

« Diffuser la vérité historique est très important pour contrer les manipulations politiques et idéologiques »

A l'occasion des Nocturnes de l'Histoire qui auront lieu le 30 mars à la Bibliothèque Stanislas de Nancy, rencontre avec Christelle Loubet, maître de conférences en Histoire médiévale à l'Université de Lorraine. 

Loubet photo.jpg

« [...] l'histoire de l'industrie de la fin du XXe siècle n'est pas un roman d'Émile Zola ! »

​A l'occasion des Nocturnes de l'Histoire qui auront lieu le 30 mars à la Bibliothèque Stanislas de Nancy, rencontre avec Pascal Raggi, maître de conférences Habilité à Diriger des Recherches (HDR) à l’Université de Lorraine, chercheur au Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (CRULH).

pascal-raggi-photo-er-1464901350.jpg

« L'Histoire est une clé de compréhension du monde »

Etienne Perrin, professeur d'Histoire Géographie EMC et créateur de la chaîne YouTube "L'Histoire Est Tienne", nous parle de son métier et de l'utilisation du numérique dans un contexte pédagogique. 

Etienne Perrin.png

« L’histoire est une quête collective et perpétuelle » 

A l'occasion de sa participation au colloque "La fabrique du clerc. Formation, vocation, profession dans les christianismes, circa 1300 - circa 1800" organisé par le CRULH (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire), Théo Burnel nous parle de ses recherches et de son parcours en tant que doctorant en histoire.

Théo Burnel.jpg

« L’histoire m’apparaît de plus en plus comme une clef de compréhension de l’humain, et du monde.»

A l'occasion de sa conférence sur les sacrifices d'enfants dans le cadre du Printemps de l'Histoire géo, Sophie Laribi-Glaudel, docteure en histoire et professeure agrégée d’histoire, nous parle de ses travaux en Histoire antique et de son parcours doctoral.

Sophie Laribi Glaudel (photo).png

« Pour moi l’Histoire industrielle, c’est de l’Histoire intime »

Nicolas Mathieu est un écrivain lorrain qui a reçu le prix Goncourt en 2018 pour son roman Leurs enfants après eux. Il revient avec nous sur la création de son roman et sur le passé sidérurgique de la région. 

Nicolas Mathieu (2).png

"Le jeu vidéo est une porte d'entrée qui donne envie de se renseigner sur un sujet"

Professeur d'Histoire-géographie, Romain Vincent s'intéresse à la manière dont l'Histoire est représentée dans les jeux vidéo. 

cv.png