jeu. 12 nov. | https://us02web.zoom.us/j/82927975891

Écrire pour gouverner : l’exemple du comté d’Artois aux XIIIe et XIVe siècles

La pratique de l’écrit dans la principauté artésienne avec Christelle Balouzat-Loubet, Maître de conférences en histoire médiévale à l'Université de Lorraine.
Les inscriptions sont closes
Écrire pour gouverner : l’exemple du comté d’Artois aux XIIIe et XIVe siècles

Heure et lieu

12 nov. 2020 à 18:00
https://us02web.zoom.us/j/82927975891

À propos de l'événement

En Artois comme ailleurs en Occident, l’écrit s’est imposé aux XIIIe et XIVe siècles comme un outil de gouvernement incontournable. Sous l’autorité de Robert II d’Artois (1250-1302) puis de sa fille Mahaut d’Artois (1302-1329), la gestion de la principauté s’appuya sur une production écrite abondante et multiforme (comptabilités, rentiers, cartulaires, inventaires, chartes, etc.). Amoureux des lettres, le comte Robert accueillit à sa cour plusieurs artistes tandis que Mahaut possédait l’une des plus riches bibliothèques féminines de son temps. Le comté est finalement exemplaire de la scripturalisation des pouvoirs et de la société médiévale.

Partager cet événement