Quand j’étais petit garçon ou petite fille, je repassais mes leçons en chanson…

11/04/2020

      Vous aurez peut être reconnu, ou pas, un extrait, certes un peu modifié, de la chanson En Chantant de Michel Sardou, sur des paroles de Toto Cutugno et de Pierre Delanoë. Non, cet article ne sera pas consacré à Michel Sardou mais à des pistes pour l’utilisation de chansons dans les cours d’Histoire Géographie.

 

    Pour construire une leçon d’Histoire ou de Géographie, les professeurs appuient leur pédagogie sur des documents. Il est recommandé de varier ces supports et les possibilités ne manquent pas : textes divers et variés, images en tout genre, cartes, frises chronologiques, vidéos documentaires, extraits de films,… Il est aussi possible d’utiliser la chanson comme document d’étude. Ce support offre une approche un peu différente, suscite de l’intérêt chez l’élève et crée une participation généralement intéressante. Plusieurs exemples de chansons associées à des chapitres vont être présentés dans cet article et s’appuient sur des pratiques expérimentées en classe.

Quelques cas concrets d’utilisation de chanson dans une leçon d’Histoire 

D’abord, une entrée en matière dans un chapitre peut se faire par la chanson. Elle peut s’avérer un excellent document d’accroche. Par exemple, en classe de troisième, pour le chapitre sur « Civils et militaires pendant la Première Guerre mondiale » [1], il est possible d’utiliser la chanson de MC Solaar, les Mirabelles [2]. Les élèves peuvent relever les mots ou expressions concernant les soldats, le côté militaire et puis les références à la vie civile avec notamment l’évolution du village, de la vie à la destruction. Cela permet de faire ressortir les grands thèmes de la violence envers les soldats et envers les civils qui seront ensuite développés dans la séquence.

« Il y a des gueules cassées, pour les blessés prothèses et pansements
Face à face ils se font front dans les tranchées »

Exemples de paroles sur la violence subie par les soldats.

 

« On ne me croit pas ça semble irréel
Avant tout ce manège j'étais un village enchanté
Les seuls témoins sont les mirabelles »

Exemples du calme du village avant la destruction.

La thématique du souvenir de la guerre peut être aussi traitée.

 

              Une autre chanson peut constituer une entrée en matière du chapitre d’Histoire de troisième, « Un monde bipolaire au temps de la Guerre froide »[3]. Il s’agit de la chanson Burning Heart, du groupe Survivor [4]. Certes, ce chapitre ne manque pas de documents d’accroche pour faire entrer les élèves dans la leçon. Mais les paroles ont l’intérêt de tout de suite montrer le conflit idéologique, l’opposition entre deux modèles de société propres à la période de la Guerre Froide. Elle est extraite de la bande originale du film Rocky IV qui illustre lui-aussi cette opposition, parfois très caricaturale mais non dénuée d’intérêts, entre les deux blocs.

Le questionnement peut porter sur les valeurs qui s’opposent, et les indications géographiques données dans les paroles.

« Two worlds collide, rival nations
Deux mondes se percutent, nations rivales
It's a primitive clash, venting years of frustrations
C'est un conflit primitif, déchargeant des années de frustrations
Bravely we hope against all hope, there is so much at stake
Malgré tout nous espérons bravement, tant de choses sont en jeu
Seems our freedom's up against the ropes
Il semble que notre liberté en dépend
Does the crowd understand ?
La foule comprend-elle ?
Is it a East vs. West, or man against man
C'est un combat entre l'est et l'ouest, l'homme contre l'homme »

               Les exemples de chansons en Histoire ne manquent pas. Mais la chanson peut être aussi étudiée avec profit en Géographie.

L’utilisation de la chanson dans un chapitre de Géographie 

            Certains chapitres de géographie se prêtent à une étude de la représentation des élèves pour les faire éventuellement évoluer au cours du chapitre en apportant des connaissances et en défaisant des idées fausses.

          L’entrée par les représentations des élèves est notamment possible dans un chapitre du programme de troisième, celui sur les espaces de faible densité et les espaces ruraux [5]. Les instructions officielles suggèrent cette possibilité [6]. Une fois encore, l’utilisation de la chanson permet une très bonne entrée en matière et permet de mener ce questionnement autour des représentations des élèves. Avant de commencer à utiliser la chanson, il faut procéder à un questionnement rapide en demandant aux élèves de noter trois mots ou expressions qui leur viennent en tête quand on leur parle d’espaces ruraux de faible densité. Ce questionnement sera à nouveau demandé à la fin du chapitre pour mesurer l’évolution des représentations. Puis, nous pouvons proposer aux élèves deux chansons et leur demander de relever, dans chacune d'elle, les éléments qui définissent l’espace de faible densité. Ce travail peut être mené à partir de ces deux chansons : Marly-Gomont [7]de Kamini et A nos souvenirs[8] du groupe Trois Cafés Gourmands.

            Cette accroche permet d’enchaîner sur la problématique des handicaps de ce type d’espace, mais aussi sur leurs atouts, afin d’établir une typologie pour montrer leur diversité et aboutir au constat selon lequel le dynamisme dépend des atouts possédés et de la capacité à les exploiter.

Quelques réflexions et pistes pour approfondir la question 

              Ces propositions ont été mises en pratique en classe. Il est possible, sur demande, de vous faire parvenir les questionnaires et d’échanger sur les démarches proposées. Les situations proposées concernent les classes de troisième mais il est possible d’utiliser la chanson dans le cadre du programme de quatrième aussi.

Pour ceux qui seraient intéressés par l’utilisation pédagogique de la chanson, le site Eduscol permet d’accéder aux émissions proposées par le journaliste Bertrand Dicale « Ces chansons qui font l’Histoire »[9]. Ce site est une véritable « mine » pour trouver des chansons en rapport avec les thématiques étudiées. De plus, les chansons sont classées par ordre chronologique. Le choix proposé est très large, allant de Mignonne, allons voir si la rose à la Chanson des Restos du Cœur, en passant par le Chant des Partisans… La liste proposée est très riche et très éclectique.  Elle fournira à n’en pas douter des supports de travail intéressants pour les chapitres d’Histoire, de Géographie mais aussi d’Enseignement Moral et Civique.

Il apparaît donc que la chanson peut être un document d’accroche très appréciable, surtout qu’il n’est parfois pas facile de trouver un document original pour entrer dans un chapitre. Mais il est également possible d’utiliser une chanson autrement qu’en document d’accroche. Elle peut être exploitée à l’intérieur d’une sous-partie d’une séquence, seule ou accompagnée d’autres documents. Les chansons engagées, écrites pendant les événements historiques étudiés au cours de la séquence peuvent être exploitées à l’intérieur d’une sous-partie et faire l’objet d’une activité. On peut penser à l’utilisation pédagogique de Va, pensiero de Verdi en quatrième, ou du Chant des Partisans en troisième.

               La chanson apparaît donc comme un moyen d’étoffer sa pratique pédagogique et permet de diversifier les supports proposés aux élèves.

Nicolas PETOT

Notes

 

[1]Première partie du programme d’Histoire de troisième, « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) ».

[2]La chanson « les Mirabelles » fait partie de l’album Géopoétique, sorti en 2017.

[3]Deuxième partie du programme d’Histoire de troisième, « Le monde depuis 1945 ».

[4]Chanson du groupe Survivor, sortie en single le 1er novembre 1985, extraite de la bande-originale du film Rocky IV. L’utilisation de quelques passages ou d’extraits de dialogues du film peuvent compléter l’étude.

[5]Première partie du programme de Géographie de troisième « dynamiques territoriales de la France contemporaine ». Les espaces ruraux de faible densité sont notamment définis par des densités de population inférieures à 30 habitants/km².

[6]https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Geographie_(ok)/05/2/C4_GEO_3_Th1_Dynamiques_territoriales_France_558052.pdf

[7]Chanson sortie le 24 novembre 2006 et premier single extrait de l’album studio Psychostar World.

[8]Chanson sortie en 2017, extraite de l’album éponyme A nos souvenirs.

[9]https://eduscol.education.fr/chansonsquifontlhistoire/spip.php?page=plan#nav

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now